Jules Verne - Paris au XX siècle

Publié le par Patrick Chabannes

Jules Verne - Paris au XX siècle

Un Jules Verne inédit ! Ecrit vers 1862 après Capitaine Hatteras et Cinq Semaine en ballon, ce recueil fut refusé par son éditeur Heztel. Il faut dire que le style est loin d’être comparable aux romans précédents. Des passages furent réutilisés par l’auteur mais il a fallu attendre la fin des années 90 pour le tenir en main. Lire en 2009, un livre écrit en 1860 sans changement, sans modification sur sur un thème tel que Paris au XX siècle ne manque pas d’émoustiller l’imagination.

Il est certain que ce livre nous informe d’abord sur le XIXéme. Jule Verne extrapole à partir d’une part d’une excellent information sur les inventions de l’époque et d’autre part sur le plan social avec sous les yeux la société industrielle, la révolution scientifique, machiniste, positiviste, l’argent, la finance. La République française n’est pas encore établie, l’affairisme bat son plein.

Si personne ne lisait plus, du moins tout le monde savait lire, écrire, même; il n’était pas de fils d’artisan ambitieux, de paysan déclassé, qui ne prétendit à une place dans l’administration.

Nous avouerons que l’étude des belles lettres, des langues anciennes(le français y compris)se trouvait alors à peu près sacrifiées.”

Les moyens de transport étaient donc rapides dans les rues moins encombrées qu’autrefois, car une ordonnance du ministère de la Police interdisait à toute charrette, fardier, ou camion, de circuler après 10h du matin, si ce n’est sur certaines voies réservées.

Et aujourd’hui les meilleurs d’entre nous partent au service de l’argent roi, la finance qui tourne pour elle-même, ensuite les boutiquiers (oupss les ingénieurs d’affaires, les commerciaux…) puis les ingénieurs et enfin les humanités ou se trouvent les profs.

Mais en dehors de l’intérêt prononcé pour la technique, ses extrapolations et dans ses romans pour le génie de la mise en scène de ce centre d’intérêt, est-ce que Jules Verne est si clairvoyant sur la société et son évolution. Relisons Tocqueville dans la “Démocratie en Amérique” qui annonce avec génie notre monde http://pikkendorff.kazeo.com/Citations-notees-de-mes-lectures/Tocqueville-Panem-circenses,a37061.html

Ne boudons pas notre plaisir, il est amusant de regarder le XIX de cet angle là.

Poche, 180 pages, 4€

Lectori salutem, Pikkendorff

Publié dans sciences

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article