Millenium II....

Publié le par Patrick Chabannes

Millenium II....

Voici les cinq première lignes de la quatrième de couverture: "Tandis que Lisbeth Salander coule des journées supposées tranquilles aux Caraïbes, Mikael Blomkvist, réhabilité, victorieux, est prêt à lancer un numéro spécial de Millenium sur un thème brûlant pour des gens haut placés : une sombre histoire de prostituées exportées des pays de l'Est. Mikael aimerait surtout revoir Lisbeth. Il la retrouve sur son chemin, mais pas vraiment comme prévu : un soir, dans une rue de Stockholm, il la voit échapper clé peu à une agression manifestement très planifiée."

J’arrête ma lecture à la page 70 lassé des descriptions, des atermoiements et des idées toutes faites de Stieg Larsson.

En effet arrivé à la page 70, j’en suis toujours à "Lisbeth coule des journées supposées tranquilles aux Caraïbes'' !!! Lors du Millenium 1, il avait fallu attendre la page 100 mais tout à la fois il s’agissait du premier roman, celui dont tout le monde parle et en sus la découverte de la Suède excitait ma curiosité. Mais ici, ce n’est qu’ennui et longueur.

En plus de l’ennui, Stieg Larsson raconte n’importe quoi. Il nous barbe pendant quatre pages sur le théorème de Fermat et sur le livre extraordinaire ‘’Dimension in Mathématics’’ du Dr Parnault aux Editions Harvard University en 1999. Non seulement cela n’apporte rien à l’histoire mais il a fallu que les Editions Harvard University publient sur leur site un sympathique démenti de l’existence d’un tel auteur et d’un tel ouvrage:"Readers who will have snagged a copy of Steig Larsson's newest thriller The Girl Who Played with Fire (it's out in the UK, translated from the original Swedish; US edition is coming in July) will have noticed that female protagonist Lisbeth Salander satisfies her nascent interest in spherical astronomy with the help of a book titled "Dimensions in Mathematics," written by one L. C. Parnault and apparently published by Harvard University Press in 1999.

Unfortunately for those of you who would like to follow in Lisbeth's footsteps and penetrate the "dimensions of mathematics" for yourselves, you'll have to turn somewhere other than the work of the esteemed Dr. Parnault, for as far as we can tell, and if our memories and our computers have not completely failed us, HUP has in fact published no such work, in 1999 or at any other time. Thus it seems that Mr. Larsson, whose Scandanavian crime fiction has won him a good deal of posthumous fame, leaves us with more than just fictional mysteries. We can only speculate about what Dr. Parnault would have been like, had we actually known or published him, and as for the contents of his mythical "Dimensions," well, that's an even greater mystery. For all we know, it could be the key to the universe or something, and now it's gone missing! So if you've spied a copy of "Dimensions" in some musty back-alley secondhand shop, or know the whereabouts of our friend Dr. Parnault, or if somehow you yourself are Dr. Parnault, just, um, get in touch."

Ajoutez à l’ennui, les considérations de notre communiste de service, tiers-mondiste aux idées pré-formatées avec un recul historique inférieur à Wikipedia ! Par exemple, Maurice Bishop, dictateur marxiste, soutenu par Moscou, a pris le pouvoir en 1979 et a établi une démocratie économique avec 6% de chômage. Bien sur, bien sur…

Passons à un autre ouvrage et je n’essaierai pas le tome 3 qui a la réputation d’être moins bon que les deux premiers.

Publié dans Thriller

Commenter cet article