Olivier Bocquet - Turpitudes

Publié le par Patrick Chabannes

Olivier Bocquet - Turpitudes

Fontainebleau la bourgeoise en Décembre 203, Robert, le maire vivant au-dessus de ses moyens, amant entre autres de Catherine la femme de François, entrepreneur ruiné devenu professeur de math de la fille de l’élu, Rachel. L’accident : trois cent mille euros se perdent dans la nature et décès de Fisher le bras armé de Robert. Les vies croisées et leurs turpitudes, sur fond de sexe et de marchés locaux truqués, remontent à la surface à l’image des algues qui dégorgent soudainement des égouts viciant l’air de cette province arborée.

Subtilement ponctué par les faits divers réels du journal de la République de la Seine et Marne et par les pages du journal intime de Rachel, la plume élégante dotée d’un humour ravageur d’Olivier Bocquet livre un thriller drôle, triste, vif et sagace.

Quelques extraits :

”Il commençait sa journée avec les 1ère L. Les littéraires. Des élèves qui savaient tous ce qu’ils avaient besoin de savoir en mathématiques : se servir d’une calculatrice. Avec eux, François avait toujours l’impression assez euphorisante de s’être glissé dans une faille du continuum spatiotemporel où les règles mathématiques étaient abolies. Dans cette classe, deux droites parallèles pouvait tout à fait finir par se croiser.”

“Les ex-anars embourgeoisés qui se bardaient de culture Télérama et se réveillaient tous les matins avec le 7-9 de France Inter avec la profonde conviction d’être des libres penseurs, sans réaliser qu’ils n’avaient pas une seule opinion qui leur fût propre, et qu’ils n’avaient rien fait de neuf depuis la fin de leurs études.“

Lu dans la cadre d’une opération de BOB (Blog o Book), ce Pocket de 330 pages est à mettre entre toutes les mains de plus de 16 ans.

Lectori Salutem, Pikkendorffth

Publié dans Thriller

Commenter cet article