Igor & Grichka Bogdanov – Le visage de Dieu

Publié le par Patrick Chabannes

Igor & Grichka Bogdanov – Le visage de Dieu

Igor et Grishka Bogdanov écrivent la dense histoire de la cosmologie du début des années 20 à aujourd’hui. L’ouvrage est agréable à lire se divisant en quatre parties inégales en longueur et en qualité. Toutefois il ne saurait atteindre la profondeur de Dieu et la Science.

En 1991 est paru Dieu et la Science, une œuvre magistrale dont la hauteur de vue devait tout au génie du philosophe chrétien, Jean Guitton (1901-1999), les frères Bogdanov servant son interrogation intérieure.

Tout d’abord la courte et belle préface de Robert Wilson (né à Houston en 1936), prix Nobel de physique en 78, posant tout de suite la question. Lors de la mise en évidence des minuscules différences de température au cœur du premier éclair émis par le cosmos, Georges Smoot s’est exclamé : “C’était comme voir le visage de Dieu”. J’aurai préféré dire : “Nous sommes en train de contempler le visage de la création”. Il pose la question en creux, cette question à laquelle les frères Bogdanov reviendront plus ou moins adroitement.

S’ensuit une très intéressante histoire de la cosmologie pendant 150 pages ou jamais l’on ne s’ennuie et souvent l’on s’étonne et s’intéresse. A la limite du centon, les auteurs nous promènent de découvertes en découvertes avec souvent des comparaisons édifiantes et des citations trop nombreuses. Ce chapitre se termine sur la mission PLANCK , l’observation du rayonnement primordial. Et cette question : “Pourquoi l’Univers est-il si bien réglé ?”

Les auteurs attribuent à l’Evêque d’Hippone, St Augustin cette vision : “L’Univers n’est pas né dans le temps mais avec le temps”. Aucune référence n’est attachée à cette information et une recherche sur internet ne m’a plus instruit (le seul renvoi faisait mention du livre des Bogdanov). Dommage cela faisait bien dans le décor car il a bien fallu que quelqu’un s’occupe de régler tout ça !

Les cent pages suivantes donnent la parole aux Bogdanov. Leurs idées et leurs démonstrations sur la formation de l’Univers, sur l’avant Big-Bang. Je dirai seulement que ce livre n’est pas le lieu pour de telles démonstrations. Un livre grand public édifie celui-ci sur des matières connues parfois d’un petit nombre de personne mais jamais, au grand jamais, ne remplace les publications face à ses pairs plus à même de comprendre les annonces scientifiques.

La postface donne la parole à trois grands scientifiques ayant pris part à cette course aux idées et aux découvertes. Il est très intéressant d’entendre chacun exprimer son histoire. Toutefois ces dix pages signées par de grands noms de la communauté scientifique n’apportent aucun soutien aux thèses exposées par les frères Bogdanov à titre personnel.

En résumé, un livre insuffisant qui, toutefois, ouvre la porte au grand public aux extraordinaires découvertes du dernier siècle.

Je préférerai conseiller la lecture de Trinh Xuan Thuan – Origines ou de Stephen Hawking - Une brève histoire du temps…du bigbang aux trous noirs qui eux bouleverseront votre vision du monde.

Et cette phrase simple et extraordinaireOù est donc le centre du Big bang ? La où vous êtes et partout dans l’Univers. Parce que tout est centre, rien n’est centre. L’espace n’est plus une scène de théâtre statique. Il n’existait pas avant le Big Bang et il se créé au fur et à mesure depuis la grande explosion. De statique il devient dynamique. Le temps et l’espace ne sont plus universels et absolus. Au lieu de vivre des vies séparées, ils forment un couple espace-temps bien soudé et dépendant de la vitesse de l’observateur. L’expansion de l’Univers n’est pas un mouvement d’éloignement des galaxies dans un espace immobile, mais un espace en dilatation qui entraîne avec lui des galaxies au repos.” Trinh Xuan Thuan – Origines page 72


Lectori salutem, Patrick

Publié dans sciences

Commenter cet article