Jean-Marc Hovasse – Victor Hugo

Publié le par Patrick Chabannes

Jean-Marc Hovasse – Victor Hugo

Encore une biographie de Victor Hugo, me direz-vous. On a calculé qu’il n’en faudrait pas moins de vingt années de patience, au rythme de quatorze heures quotidiennes de lecture, pour venir à bout du seul fonds de la seule Bibliothèque Nationale. Il n’est donc surement pas besoin de talent particulier, juste de la patience, pour commettre un gros ouvrage et mettre son nom dessus.

Cette œuvre est divisée en deux volumes respectant les incontournables bornes historiques de la vie de Victor Hugo. Celui-ci avec la première partie Avant l’exil, 1 200 pages plus notes, annexes et biographie, 1 660Kg de culture générale du XIXème siècle suivi d’un deuxième volume avec les deux parties suivantes : Pendant l’exil et Depuis l’exil. “Ce livre est-il donc un fragment ? Non. Il existe à part. Il a, comme on le verra, son exposition, son milieu et sa fin. Mais, en même temps, il est, pour ainsi dire, la première page d’un autre livre. Un commencement peut-il être un tout ? Sans doute. Un péristyle est un édifice.” Préambule de la première série de la Légende des siècles.

Jean-Marc Hovasse a su avec un talent particulier dans le même ouvrage offrir 6 clefs d’entrées dans la vie du chef de file du Romantisme français, six raisons de le lire, six manières de l’aborder, six façons de le comprendre dans ce qu’il faut appeler une œuvre et surement pas un centon ou une compilation d’érudit ou de patient rat de bibliothèque.

Depuis vingt ans, il ne semble pas qu’il puisse y avoir de grande opposition sans un grand poète. Celle de 1830 avait Chateaubriand, celle de 1848 avait Lamartine, celle de la grande date prochaine aura Victor Hugo.” (In L’Evènement 8 août 1850)

La vie personnelle de l’auteur d’Hernani, Toto, avec la passion et l’amour : Juliette, Léonie et Adèle la filiation : ses parents le général Hugo et Sophie, ses enfants Léopoldine, F-Victor, Abel et les autres…, l’Espagne, l’Empereur, ses amis : entres autres Chateaubriand, Sainte-Beuve, Lamartine. A Les personnages et les situations de l’œuvre de l’auteur de Ruy Blas expliqués en regard de sa vie privée et publique, du temps politique, de sa maturité. De nombreux extraits d’œuvre avec en fin d’ouvrage un index permettant de retrouver facilement mention des commentaires et références.

Le XIXème siècle littéraire avec ses chapelles, ses salons, ses haines, le Romantisme, un éclairage sur la vie des théâtres et des journaux développée jusque dans les détails qui font l’histoire le nombre de lecteurs ou spectateurs, les revenus, l’argent, les critiques, l’influence politique.

Le XIXème siècle politique, 1789 et 1793 sont si proches, Napoléon Ier meurt en 21, l’aiglon en 25, Chateaubriand en 49…1802, 1804, 1815, 1817, 1830, 1835 (l’attentat de Fieschi), Juin 1848 et l’entrée en politique, 2 Décembre 1851 ou bien Révolution, Terreur, Convention, Directoire, Empire, Restauration, monarchie, république, Second Empire, ou Louis XVI, Danton, Roberspierre, Seyez, Talleyrand, Bonaparte, Napoléon, Louis XVIII, Charles X, Louis-Napoléon, Napoléon III. Les écrivains et les journaux tels l’Evènement sont au centre de ce maelstrom. Dès le début de 1851 le Prince-Président puis Empereur fera taire la liberté d’expression.

Victor Hugo, l’homme public. Le poète puis prosateur, du théâtre au journaliste, l’orateur devenant politique balayant l’échiquier de droite à gauche, de Chateaubriand à Lamartine. Mais n’est-ce pas plutôt les régimes et les partis qui, sous des appellations similaires, ont vu leurs valeurs s’échangées.

Paris au XIXème. Depuis le 10 rue de Mézières à St Sulpice, les déménagements se succédèrent. Jean-Marc Hovasse nous promène au détour d’une phrase, discrètement, dans Paris, ses changements, son peuplement, le percement des rue de Rennes ou de Raspail aux maisons de campagne de Gentilly, de la rive droite à la rive gauche, du faubourg St Martin, la route de la révolte de Maillot à Pershing, enfin de la vie de Paris.

Je vous souhaite une excellente lecture, je remercie ma fille Aurélie pour ce cadeau d’anniversaire et attends avec gourmandise le volume suivant.

Paru chez Fayard, 2001, 44,50€. Le deuxième volume est paru en 2002.

Lectori salutem, Patrick

Publié dans histoire, biographie

Commenter cet article