Thierry Janssen – Vivre en paix

Publié le par Patrick Chabannes

Thierry Janssen – Vivre en paix

Sur le plan littéraire cet ouvrage est bâclé, sans plan, sans synopsis. J’imagine qu’Il doit s’agir d’un enregistrement d’un Janssen, assis en bout de table, pérorant, s’écoutant parler pendant une ou deux heures, assénant une théorie de contrevérités, une palanquée d’arguments d’autorité, et des lieux communs en veux-tu en voilà. Ce livre relève des écrits habituels des sectes qu’il est impossible de critiquer de manière construite puisque l’on y trouve tout et son contraire.

Le lecteur critique, stylo en main, notant les assertions de l’auteur, s’interrogeant sur la valeur des affirmations, sur les sources, saura démonter sans aucun problème la logique destructrice de cet écrit.

Le lecteur, à la poursuite d’un bien-être, en manque de repère dans notre société matérialiste, désespéré de l’évolution de notre civilisation affairiste, qui se plonge dans le livre, sans outils critiques, trouvera les réponses préexistantes qu’il attendait car “chaque lecteur a sa propre lecture, intrinsèquement semblable à son égo“ - Michel Déon.

Le processus du réveil de Janssen, élevé dans la foi catholique, se passe par tous les Maîtres des bobos sauf le Christ lui-même (p 17).

  • Pourquoi aller chercher ailleurs ce qui a été offert par Jésus Christ et par la civilisation chrétienne.
  • Qu’au lieu d’aller chercher des Maîtres, Janssen relise les Evangiles.
  • Qu’au lieu d’écrire il relise les commentateurs profonds des Evangiles.

Que ce soit par la force de l’Amour ou par celui de la Prière, il faudra plus qu’un texte mal écrit déformant la Vérité pour changer les messages délivrés par les Géants.

Prenons deux passages parmi d’autres démontrant que Janssen est un psychopathe tentant de se soigner depuis plusieurs années et qu’écrire fait partie de sa thérapie. L’éditeur Marabout portant à la connaissance du grand public les propos de ce malade sympathique est responsable de la mise en danger de ces lecteurs pensant l’auteur sain de corps et d’esprit et pouvant en faire un Maître de vie.

  • Pages 24 et suivantes, Janssen nous explique qu’après deux ans de retraite pour “afficher une certaine paix” et “être devenu assez serein” et de travail sur lui-même un coup de fil a suffit pour nous dit-il “que je manque de m’évanouir de rage”.
  • Pages 79 et suivantes, Janssen “s’amuse à observer” que “lorsqu’il rencontre quelqu’un pour la première fois, après tant d’années de réflexion et d’exploration spirituelle, continue de se surprendre en train de serrer les fesses, de serrer les mâchoires, de concentrer son énergie dans le haut du corps, d’hésiter entre la fuite ou l’attaque, de me taire, ou au contraire, d’occuper le terrain avec le récit de mes exploits…”

Un lecteur attentif trouvera encore de nombreux délires, contradictions, contrevérités dans l’ouvrage tel que la Nature est bonne par nature ; ne pratiquant pas le Yoga et le Taïchi, l’Occident est délétère, la preuve les millions de victimes (Pol Pot, Mao, les Khmers, les Japonais, les Nords-Coréens, les moines Tibétains sur leur population sont tous de gentils garçons qui ont tout copris à la vie) etc…

Plutôt que de lire Janssen, chacun gagnera à lire Les Evangiles.

L'Evangile est un livre qui ne se fermera jamais et qui s'écrit tous les jours dans le cœur des contemplatifs.” Julien Green

Aucune doctrine inventée par les hommes, hors celle de l'Evangile, ne pourra jamais réchauffer le monde.” Jean Montaurier

Jean 13 34. “Je vous donne un commandement nouveau : Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés.”

Jean 15.12. “C'est ici mon commandement: Aimez-vous les uns les autres, comme je vous ai aimés.”

Matthieu 25Tout ce que vous avez fait au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous l’avez fait. ”

Matthieu sur la Paix : “Heureux les artisans de paix, ils seront appelés fils de Dieu.”

Matthieu sur l’aujourd’hui et maintenant : “Ne vous mettez pas en souci du lendemain, car le lendemain aura souci de lui-même ; à chaque jour suffit sa peine.”

La Prière

Le sens ultime de toute demande, dans la prière, se révèle lié, au delà de tout objet à acquérir, à l’ouverture intérieure de l’homme qui demande. Il s’agit de parvenir à un état de parfaite réception permettant à Dieu de donner et de transmettre son Esprit Saint. Dès lors que nous accédons à l’intelligence spirituelle de la demande en elle-même - l’initiation de l’homme à une pleine réceptivité vis-à-vis de l’Esprit -, nous comprenons aussi la portée des autres paroles de Jésus sur la prière:

  • prier dans le secret (Mt. 6,6),
  • ne pas rabâcher ni se laisser emporter dans un flot de paroles (Mt. 6,7),
  • pardonner dans la prière (Mc 11,25),
  • prier à plusieurs en son Nom (Mt. 18, 19-20 et Jn 14,14),
  • se lever pour prier afin de ne pas entrer en tentation (Lc 22,39).

De la Prière à plusieurs

Matthieu 18:19-20 : “Je vous dis encore que si deux d’entre vous sont d’accord sur la terre pour une chose quelconque, quelle que soit la chose qu’ils demanderont, elle sera faite pour eux par mon Père qui est dans les cieux ; car là où deux ou trois sont assemblés en mon nom, je suis là au milieu d’eux.”

St Grégoire de Nysse, Homélie 15

“Quand l’amour en arrive à éliminer complètement la crainte, la crainte elle-même se transforme en amour.

Ste Thérèse d’Avila, Le Chemin de la perfection, 69, 1

Et suivez ce conseil qui ne vient pas de moi mais de votre Maître : efforcez-vous de cheminer dans l’amour et la crainte. Je vous affirme que l’amour vous fera presser le pas, et que la crainte vous fera regarder où vous devez poser les pieds pour ne pas tomber. Avec ces deux choses, il est sûr que vous ne vous tromperez pas.”

Maurice Zundell

“Celui qui se nourrit du silence de Dieu finit par comprendre à quelles profondeurs on peut écouter.”

Henri Bergson

“La morale de l'Evangile est essentiellement celle de l'âme ouverte.”

Lectori salutem, Patrick

Publié dans conscience

Commenter cet article