AMBROGI, PASCAL-RAPHAËL - LE SENS CHRETIEN DES MOTS

Publié le par Patrick Chabannes

AMBROGI, PASCAL-RAPHAËL - LE SENS CHRETIEN DES MOTS

Santon : Du provencal santoun : petit saint ornant la crèche.

A tout ceux qui possèdent plusieurs dictionnaires, aux amoureux de notre langue, de son histoire.

  • Curiosité de connaître l’usage original chrétien d’un mot sécularisé ?
  • Envie de remonter aux racines de notre langue ?

Voici un travail d'érudit proposant la signification chrétienne de mots, d’expressions, de nombreux prénoms et leur liaison avec la symbolique chrétienne perdue à nos yeux.

Croyant ou non, le christianisme est partie de l’histoire de notre civilisation, en comprendre les mots, c’est en détenir les clés.

Remercions Pascal-Raphaël Ambrogi de ce patient travail digne de la bibliothèque de tout honnête homme.

Quelques définitions

  • Mantille Foulard ou écharpe de dentelle noire couvrant la tête des femmes. La chevelure est symbole de luxure et de vanité.
  • Concombre Symbole de la perdition et du péché
  • Crèche Noël 1223, St François d’Assise place un poupon emmailloté entouré d’un âne et d’un bœuf dans la grotte de Greccio en Ombrie. La coutume s’est répandue en Europe à partir du XVème.
  • Dédicace La consécration d’une église au culte (du latin colere :adorer) et sa dénomination : Le fait de la placer sous l’invocation d’un saint patron.
  • Diable Du grec diabolos qui désunit, qui inspire la haine et du latin diabolus calomniateur.
  • Energumène Être possédé du démon, qui a le diable au corps
  • Férule Bâton pastoral du Pape symbole de son pouvoir spirituel et temporel.
  • Gaston (450-539).Se consacra à l’évangélisation des Francs et de Clovis, nommé évêque d’Arras par Saint Rémi qui eut pour mère Sainte Céline.
  • Oripeau Etoffe ornée de lames métallique ayant l’apparence de l’or et de l’argent suspendue aux murs et portails des églises à l’occasion d’une cérémonie.
  • Paradis De l’iranien (farsi), paradaiza ou pairi-daraiza : enclos du seigneur.
  • Sion Acropole de Jérusalem conquise par David. Dans l’ancien testament la montagne sainte.
  • Sinécure Bénéfice ecclésiastique sans responsabilité ni charge.

325 pages, 18, 90€, Editions Tempora , Perpignan, Avril 2008

Lectori salutem, Patrick

Publié dans dictionnaire

Commenter cet article