MICHAEL CONNELLY – LES NEUFS DRAGONS

Publié le par Patrick Chabannes

MICHAEL  CONNELLY – LES NEUFS DRAGONS

“Rendez-vous service, Bosch, et laissez tomber. Nous sommes nombreux. Laissez tomber, bordel

Bosch, policier expérimenté de la criminelle à Los Angeles, fait travailler ses neurones sur le meurtre d’un épicier chinois. Trois balles dans la poitrine. Les triades ? Le 6ème vol à main armée de l’année ? Une vengeance ?

Bosch, ce héros têtu, chasseur, professionnel, dur, passionné : “Tout ce qu’il voulait, c’était une affaire. C’était comme le reste. A ne plus pratiquer, on perd son mordant. Et ça, il n’en était pas question.”

Un travail préparatoire de premier ordre nous fait pénétrer au sein de la Police de Los Angeles. Loin des séries américaines, l’auteur montre une LAPD désorganisée par les coupes budgétaires entraînant une limitation drastique des heures supplémentaires. 16h30, plus personne au bureau ! Faire une analyse balistique devient un pensum. Une promenade sur les forums de discussion californiens révèle l’exactitude de l’information. “There is virtually no overtime $ to pay the officers for extra hours worked - they have no choice but to take the time off (at time and ½). For instance, a PM watch officer spends two days in court and could normally take the 16+8 hours in pay, but now he's got to take it as 24 hours off work.”

Et cette connaissance réelle des lieux nous permet de parcourir Los Angeles, la Cité des anges et du crime et aussi l’une des grandes cités des triades chinoises. Et Michael Connelly nous emmène passer une journée à Hong-Kong à la rencontre de la célèbre triade 14K, des beaux quartiers aux bas-fonds. Une journée qui a du réclamer un mois de travail.

Une journée que n’oubliera pas le lecteur captivé par cette course insensée au-delà de la mort.

Un superbe scénario complexe, bien mené et surprenant. Un bon rythme associé à un traitement efficace de l’intime alterné avec l’action. Sans aucun doute, Michael Connelly est un excellent auteur de scénarios.

Une écriture lourde, sans style et, somme toute, primaire ne permettra pas de classer Michael Connelly parmi les grands écrivains. Combien de fois ais-je eu envie de biffer les mots inutiles ou de simplifier l’expression ? Traducteur expérimenté, Robert Pépin semble avoir toutes les qualités et le professionnalisme requis pour mettre en valeur le texte original. Il a du probablement du respecter le style de l’auteur.

Michael Connelly : Journaliste, scénariste de talent, auteur de policier ou thriller : Oui. Écrivain : Non.

MICHAEL  CONNELLY – LES NEUFS DRAGONS

Edition du SEUIL, Collection Policier, Mai 2011, 403 pages, 21,50 €uros

Lectori salutem, Pikkendorff

Publié dans Thriller

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article