JEAN FAILLER – LES DIAMANTS DE L’ARCHIDUC

Publié le par Patrick Chabannes

JEAN FAILLER – LES DIAMANTS DE L’ARCHIDUC

“C’était avenant comme un caveau de famille, et il y faisait un tout petit peu plus froid.”

Promenade à Quimper. Son centre historique, entouré de ses remparts, longé par l’Odet recueillant les rares pluies bretonnes. Prenons un café à la plus ancienne brasserie de Bretagne : le café de l’Epée.

Mary Lester, fraichement émoulue de l’école de police rentre au pays. A la terrasse du bar de des Halles se présente le mystère en la personne de l’Archiduc, curieux clochard pochetron et poète, à la barbe pouilleuse et aux yeux bleus scintillants d’une vive intelligence. En l’absence du commissaire Fabien, le placide inspecteur-chef Bredan la laisse de côté. Aussi Mary emploie son temps et sa naturelle curiosité à fouiner dans les archives du Télégramme de Brest et de l’Ouest. Interrogeant son compagnon de bureau, l’inspecteur Fortin, sur une vieille affaire, tout s’emboite et ….

Je retrouve dans ce deuxième volume, l’atmosphère délicieuse découverte cet été dans le Troisième œil du professeur Margerie. Sensibilité, délicatesse, humour accompagnent un travail soigné.

Editions du Palémon, 1998, 168 pages, 8€.

Lectori salutem, Patrick

Publié dans Polar

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article