FRANÇOIS PLACE – LE SECRET D’ORBAE

Publié le par Patrick Chabannes

FRANÇOIS PLACE – LE SECRET D’ORBAE

"Le bleu des lointains existe partout, et c’est partout qu’il fuit les pas du voyageur, mais il a un gout différent à chaque endroit."
Roman pour les enfants qui fera les délices des grands. Le secret d’Orbae est empli de poésie et sa lecture ouvre l’esprit au bleu des lointains.

Dès les premières pages Cornélius le marchand voyageur est happé par un monde merveilleux dont il n’aurait pas du entendre parler. Les Iles Indigo, la plaine de l’Ile longue et la montagne bleue, la toile à nuage faite des herbes de cette plaine, le voile le plus léger et le résistant qui soit au monde qui change à la couleur du jour : rose à l’aube, bleue au midi, gris perle sous les nuages, orange au coucher du soleil, pourpre au crépuscule, indigo à la tombée de la nuit.

En 1992, paraît aux éditions Casterman «les derniers géants», puis, entre 1996 et 2000, les trois tomes de lʼatlas des géographes dʼOrbæ, un atlas imaginaire construit sur le principe de lʼalphabet. Cet atlas est prolongé en 2010 par «le secret dʼOrbæ» qui reçoit en 2012, le prix fiction de la foire internationale du livre de jeunesse de Bologne.

Casterman, 2011 réédité en 2013, 420 pages de poésie et d’imaginaire.

Lectori salutem, Patrick

Publié dans Fantasy, poésie, romans

Commenter cet article