JEAN MANUEL DE PRADA – LE SEPTIEME VOILE

Publié le par Patrick Chabannes

JEAN MANUEL DE PRADA – LE SEPTIEME VOILE

Une écriture âpre, sans formule choc, racle, telle un soc, les paradoxes de nos vies, de nos morts.

Après de 2 heures de lecture, nous voilà à présent de retour dans ce passé si présent qu’il a tué le futur.

Ce roc s’attaque au piolet et celui qui en terminera l’ascension se souviendra longtemps de ces personnages blessés par les petites haines.

Si je n’ai pas su terminer l’ouvrage, c’est que la langue de de Prada est trop rocailleuse. Mais soyez comme ma libraire Lucille, l’Heure des Mamans à Versailles, et ne resterez pas insensible à cette métaphysique des blessés.

Il me faudra relire cet ouvrage. J’ai loupé quelque chose… Grrrrr !

Lectori salutem, Patrick

Publié dans Littérature

Commenter cet article