CECILIA BARTOLI – MISSION (ARIAS D'AGOSTINO STEFFANI)

Publié le par Patrick Chabannes

CECILIA BARTOLI – MISSION  (ARIAS D'AGOSTINO STEFFANI)

"A l'écoute de “Mission”, on ne pourra qu'être séduit par la beauté et l'incroyable variété de la musique de Steffani, passant d'airs lents et recueillis à des airs de bravoure, de duos d'amour à des chœurs explosifs, comme s'il y avait plusieurs compositeurs en un seul..."

Partez en mission aux côtés de Cecilia Bartoli, sur les traces du mystérieux Agostino Steffani (1654-1728), diplomate, Evêque et génie musical, compositeur, chanteur avec un disque “Mission” constitué quasi-exclusivement de premières mondiales consacré au Baroque primitif.

"Sur quelle autre ambassadrice Steffani aurait-il pu compter ? L'angélisme, la grâce, le souffle, l'articulation naturelle et jamais contrainte trouvent dans l'orchestre de Diego Fasolis (I Barocchisti) un complice de chaque instant. Le travail sur les phrasés, la diction, l'intelligence émotionnelle, les climats et enjeux poétiques, allusions, connotations, réminiscences, réitérations... se dévoilent comme par magie, grâce à une chanteuse qui n'a jamais modifié sa route, entre respect des auteurs, défrichement, approfondissement..."

Chronique de Camille de Joyeuse sur www.classiquenews.com

Dans le même temps Donna Léon chez Calmann-Lévy propose Les Joyeux du Paradis,un roman mettant en jeu les arcanes de la vie du musicien, prêtre et diplomate dans le jeu mortel de la politique des Saxe-Combourg-Gotha, Prince Electeur d’Hanovre avant que de conquérir le trône de la perfide Albion.

Voir la chronique des Joyaux du Paradis sur Quid Hodie Agisti

Retrouvez Cecilia Bertoli

Airs d'opéras d'Agostino Steffani (1654-1728). Cecilia Bartoli, mezzo. I Barocchisti. Diego Fasolis, direction. 1 cd Decca 478 4732. Enregistrement réalisé à en 2011 (Suisse). Prochains concerts de Cecilia Bartoli: les 13 novembre à Paris, salle Pleyel; le 18 décembre à Toulouse.

Lectori salutem, Patrick

Publié dans Musique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article