SUZANNE COLLINS – HUNGER GAMES T2 L’EMBRASEMENT

Publié le par Patrick Chabannes

SUZANNE COLLINS – HUNGER GAMES T2 L’EMBRASEMENT

Cette découverte soulève une question fondamentale : qu’y a-t-il exactement dans le District 13 ?

Katniss et Peeta sont donc sortis vainqueurs de la dernière édition des Hunger Games. Le District 9 est en liesse. Pour autant leur tentative de suicide en direct a fort déplu, le Capitole est très menaçant. Lors de la tournée traditionnelles des Districts, il apparait immédiatement que Peeta prend fait et cause pour le Capitole tandis que Katniss bouleversée lorsque "deux Pacificateurs traînent au sommet des marches le vieillard qui a sifflé. Le forcent à se mettre à genoux devant la foule. Et lui logent une balle dans la tête" ne songe plus qu’à se révolter.

Nous retrouverons les deux prétendants au cœur de la belle : Gale et Peeta avec au programme d’interminables tergiversations alambiquées de la belle, cela plaira aux filles. Nous repartirons dans un Hunger Games hyper dangereux, cela plaira aux garçons.

MockingJay ou Geai Moqueur: Pendant le premier Hunger Games, Katniss portait une broche offerte par Madge. Elle représentait un oiseau qui s’est avéré être un geai moqueur, oiseau curieux et quelque peu génétiquement modifié. Et voilà que les Districts prennent le Mocking Jay (Geai Moqueur) comme emblème de la révolte qui gronde. Vous comprendrez que le Capitole passe ses nerfs sur quelques infortunés les laissant plutôt décédés.

Ce deuxième Hunger Games appelé l’Expiation permet à Suzanne Collins de réunir un groupe de personnages qui seront les clefs du tome 3, la Révolte. En effet ayez le T3 sous la main car ils se suivent immédiatement. Comment on fait les pauvres premiers lecteurs qui ont du attendre 12 mois !

Pour ma part, j’ai trouvé que moins qu’un embrasement, il s’agit plutôt d’une transition longuette et un peu plate pour annoncer le T3.

Traduction de l’anglais américain par Guillaume Fournier

Pocket Jeunesse, 2010, 399 pages,18€

Lectori Salutem, Patrick

Publié dans Fantasy

Commenter cet article