J.R.R TOLKIEN – BILBO LE HOBBIT

Publié le par Patrick Chabannes

J.R.R TOLKIEN – BILBO LE HOBBIT

"Nous n’avons que faire d’aventures. Ce ne sont que vilaines choses, des sources d’ennuis et de désagréments ! Elles vous mettent en retard pour le dîner !"

A l’occasion de la sortie du film de Peter Jackson, le Livre de Poche propose un coffret contenant le roman dans l’excellente traduction de Francis Ledoux, un Smaug le dragon animé en bas de page, les cartes originales dessinées par Tolkien, un beau marque-page et un étui bleu cartonné du plus bel effet. Un joli cadeau à seulement 8€.

Francis Ledoux transmet une prose poétique et chantante soutenue par un français simple et rigoureux donnant à l’ensemble une musicalité magnifique.

Vendu à des millions d’exemplaires depuis plus de 70 ans, The Hobbit, d’une écriture douce et captivante, ouvre la porte d’un monde imaginaire, animé d’une ribambelle de personnages d’une invention sans égale. La quête de Bilbo le Hobbit devient la quête du Lecteur de tout âges.

De quoi s’agit-il ? Monsieur Bilbo Baggins, le Hobbit , cet être de petite taille se déplaçant silencieusement sur ces deux pieds poilus dessus au cuir résistant au-dessous, n’aimant rien d’autre que manger et le confort de son trou dans la Colline, se voit engagé de fait par ce manipulateur de Gandalf le Magicien dans une quête au profit de l’appétit d’or d’une douzaine de nains.

J.R.R TOLKIEN – BILBO LE HOBBIT

En effet Thorîn Oakenshield, héritier de Durïn, père des pères des nains Barbes-Longues et Roi sous la Montagne, mène sa petite troupe de nains, Bifur, Bofur, Bombur, Dori, Nori, Ori, Oîn, Gloïn, Kili, Fili, Balïn et son frère Dwalïn, à la reconquête du royaume perdu au profit du vil et destructeur Smaug le Dragon. Gandalf le Mage, pour des raisons encore inconnues, lui adjoint, moitié d’autorité, moitié par ruse, ce pauvre Bilbo Baggins.

Alors que les 13 nains invités par Gandalf chez Bilbo font bombance au frais du pauvre Hobbit, Thorîn pince les cordes de sa harpe, les nains se mettent à chanter… "Loin au-delà des montagnes froides et embrumées, vers des cachots profonds et d’antiques cavernes, il nous faut aller avant le lever du jour, en quête de l’or pâle et enchanté"….et Bilbo se sentit transporté et d’un coup "souhaita aller voir les grandes montagnes, entendre les pins et les cascades, explorer les cavernes et porter une épée au lieu d’une canne".

Un hobbit, treize nains et un magicien partirent donc sur les chemins combattre le puissant dragon Smaug pour récupérer l’or sous la montagne. De ce voyage, je ne conterai rien si ce n’est que ce périple, comme tous les voyages, est aussi un chemin intérieur où chacun se découvre meilleur. Bilbo se découvrit courageux et téméraire aidé d’un anneau en chemin découvert.

"Tout étrange que cela puisse paraître, les choses bonnes à avoir et les jours bons à passer sont tôt racontés et n’offre pas grand intérêt ; tandis que les choses inconfortables, de nature même à donner le frisson, peuvent faire une bonne histoire et, en tous cas, appellent une longue narration."

J.R.R TOLKIEN – BILBO LE HOBBIT

Découvrez la vaillante troupe entrant dans un vieux monde, dérangeant les haines et les alliances ce qui provoquera, on le verra, la bataille épique des cinq armées ; restaurez vos forces dans la Dernière Maison Simple à l’Ouest des Monts ou vit Elrond, ami des Elfes ; croisez des tueurs et les ennemis des tueurs, des indifférents affamés, des voleurs ou des désespérés ; échappez aux agressifs Gobelins, au curieux Gollum et aux Orques des montagnes ; courez devant des centaines de loups, les Wargs sauvages ; tremblez en saluant l’aigle majestueux, le Seigneur des Monts Brumeux ; goutez le repos chez Beorn, le puissant homme-Ours avant de traverser, sans jamais quitter le sentier, la terrible et sombre forêt de Mirkwood, "le silence était si profond que leurs pieds leur semblaient frapper le sol à grands coups sourds tandis que tous les arbres se penchaient sur eux pour écouter". Rencontrez le Roi des Elfes qui….

Vivez la quête héroïque et poétique de Bilbo le Hobbit et de Thorîn, Fils de Durïn Roi sous la Montagne.

A propos de l’auteur : John Ronald Reuel Tolkien (1892-1973) perd, enfant, père et mère. Etudiant devenu professeur à Oxford en langue et littérature anglaises deviendra un philologue réputé. Rapatrié des tranchées de la Grande Guerre, malade, il commença à écrire des contes en relation avec les langues qu’il invente. Ces mondes imaginaires parviendront au public en 1937 avec The Hobbit et, 1954-55, avec le Seigneur des anneaux. Son fils, Christopher, fera paraître le reste de son œuvre après sa mort en 1973.

A propos de la traduction : visitez le site Tolkienfrance.net qui approfondit notamment les difficultés de traduction anglais/français

Livre de poche, Novembre 2012, 380 pages, 8 €uros

Lectori salutem, Patrick

Publié dans Fantasy

Commenter cet article