Hervé Jourdain – Le sang de la trahison

Publié le par Patrick Chabannes

Hervé Jourdain – Le sang de la trahison

"Bien, messieurs, vous n’êtes plus sans savoir que deux homicides ont été commis durant le week-end au cœur du Palais de Justice…"

Au cœur du Palais de Justice, l’un des lieux les mieux gardé de France, un assassin sème les indices et les corps sans vie au rythme d’un scénario bien ficelé.

Bien ficelé, documenté et vivant dès la première page – les heures défilent toujours trop vite les premiers jours d’un flag’ -, Hervé Jourdain a créé, en sus de l’atmosphère, une série de personnages - Desgranges, Zoé, Bonnot, - que l ‘on suivrait encore avec plaisir pendant quelques aventures. La Crim’, la BRI, la presse judiciaire, les baveux et les juges, tout ce petit monde tourne et danse au rythme de la plume de l’écrivain au sein du Palais. Et Marie-Antoinette a emprunté l'escalier de l'actuelle buvette du Palais pour monter l'échafaud.
Le Palais de Justice de Paris, ses 4 hectares et 2 000 ans d’histoire. Allez rechercher un criminel au sein des 24 kilomètres de couloirs, parmi les 4 000 personnes y travaillant, évitant les 320 militaires occupés à la sécurité des lieux.

Ce roman policier a reçu en 2014 le prix du Quai des Orfèvres qui, il faut le souligner, est attribué sur manuscrit anonyme par un jury présidé par le Directeur du 36.

Fayard, 2013, 430 pages au format poche, 8,90€ pour une ballade mouvementée au cœur du Palais.

Lectori salutem, Pikkendorff

Publié dans Polar

Commenter cet article