Jarl riel – Le trois-mâts errant (An teir gwern Pembroke)

Publié le par Patrick Chabannes

Jarl riel – Le trois-mâts errant (An teir gwern Pembroke)

"Chrétiens, j’étais novice à bord du trois mâts anglais, le Pembroke, et je me suis noyé, il y aura bientôt seize ans…"

Lors d’une séance de spiritisme entre notables à Tréguier en 1892 s’invite en ces mots le novice du Pembroke, navire anglais retrouvé par temps calme, sans âme à bord, en parfait état, viande et haricots mijotant sur le feu…et un brouillon de lettre à sa mie du second finissant sur ces lignes mystérieuses : En mer, le 19 Juin. Ma chère Nelly, nous avons quitté New-York depuis 12 jours et le seule mot qui vienne sous ma plume est celui-ci : étrange, mon amie, étrange !…
Si ce roman est la incursion dans la littérature fantastique de Jarl Priel, il est une perle tant le lecteur est tenu captivé par les récits successifs des protagonistes levant le voile sur le mystère.

L’auteur et le contexte.
Jarl Priel de son vrai nom Charles Tremel (1985 – 1965) a écrit ce magnifique récit en français en 1931 puis, sous le titre An teir gwern Pembroke, en breton en 1959 avec les illustrations de Yvonne Jean-Haffen. Cette célèbre artiste de Dinan qui avait déjà collaboré avec Roger Vercel ou de la Varende, proposera pour l’édition de 1959 chez Al Liam neuf pages d’illustration sur papier, sur un support particulier, le carton à gratter reprises en noir et blanc dans la présente édition de Terre de Brume. L’on pourra retrouver Yvonne Jean-Haffen (1895 – 1993) en se rendant à Dinan en sa maison de la Grande Vigne. De An teir gwern Pembroke, Jean Cormerai, de la Revue Persée, n’hésitera pas à dire, en 1959, avec raison, que ce roman, le premier de Jarl Priel et le chef d’œuvre de ses écrits, est assurément le mieux composé de la littérature bretonne.

Bonne lecture à tous
Convient à des lecteurs de tous âges et de tout horizon tant l’absence de vulgarité ou de violence laisse la place à l’imaginaire et au fantastique.

Pour commander
An teir gwern Pembroke, en breton, réédition de 2002 chez Kuzul ar Breshoneg

Le Trois mats errant, en français chez Terre de brume ou chez votre libraire préféré.

Ce choix de lecture me fut proposé par Louis Duquesnoy, libraire infatigable de la Librairie du Môle, rue de Dinan à St Malo intra-muros.

Terre de brume, Collection Terres fantastiques, Novembre 2014, 221 pages, 18€

Lectori salutem, Pikkendorff

Publié dans romans

Commenter cet article