L’instant et la durée

Publié le par Patrick Chabannes

Ses rapides battements font de l’Instant, le roi à tout moment. Son éternelle renaissance le sacre Dieu triomphant. Que peut la calme Patience, fille de la Durée, face à la puissance du Dieu scintillant. Tous lui obéissent, sacrifiant au Moloch de l’immanence une civilisation autrefois brillante. Effaçant ses peurs de l’avenir en sautant d’un bonheur à un désir, d’un plaisir à son antidépresseur, ils s’oublient dans l’activité, consumés avant l’heure, de n’avoir pas cherché la vérité. La vérité ? Babel l’a éliminée du Marché des valeurs. Voir et penser font naître la durée ; une poignée de main, un sourire charmeur, un regard de soutien ou une larme du cœur sont la mesure de l’éternité. Babel se meure de n’être rien, seule est, la vérité.

Publié dans rêves en plumes