Eve de Castro – Le Roi des Ombres

Publié le par Patrick Chabannes

Eve de Castro – Le Roi des Ombres

"Vous êtes bien sûr de vous, d’être ainsi sûr de moi."

17ème siècle, France. Saisissant les destins de deux familles, l’une pauvre composée autour de Madeleine et de ses enfants Mathilde, Pierre et Baptiste, l’autre commerçante autour de François, le père, Barbier-étuviste avec son fameux établissement de bain et sa fille Nine La Vienne, Eve de Castro compose un roman historique des plus réussis.
Baptiste le voleur, le voyou, libre et charmant, Nine, scientifique experte en science des plantes et remède à la limite de la sorcellerie vont croiser et joindre leurs indépendances au milieu du peuple de Paris et de Versailles à l’ombre des grands du royaume.

Cette première lecture d’un ouvrage d’Eve de Castro sera, j’en suis certain, suivie de plusieurs autres tant l’historienne sait allier le talent de compteur à l’exigence des faits et à la subtilité des situations.

"Demandez une provision de bûche, renvoyez votre valet, installez-vous confortablement. Vous dormirez peu cette nuit et les suivantes pas d’avantage. Les ombres qui sont sur le point d’entrer dans votre vie, vous ne les avez jamais côtoyées, c’est à peine si vous concevez leur existence. Pourtant elles vont devenir vos intimes, et lorsque vous aurez fini de me lire, elles feront partie de vous.
Vos jambes sont allongées sur le tabouret vert ? C’est bien. Approchez la bougie et ouvrez grand vos yeu
x…"
Et comme promis, le lecteur se trouve transporté dans la deuxième moitié du XVIIème siècle. Paris, Versailles, la Cour, le Roi et les ombres. Amours, survie, espoir, traitrise, cruauté, perfidie, partage, passion…Tous les ingrédients sont là ; le talent de Eve de Castro les mélange à loisir pour notre plus grand plaisir de cette plume délicate, vive et puissante. Quel talent !

Rare infidélité à ma libraire, j’ai acheté ce livre directement à l’auteur au Salon Histoire de lire 2014 à Versailles. L’ouvrage s’orne d’une gentille dédicace manuscrite parlant de cette promenade, entre ombre et lumière, dans les souterrains du Grand Siècle.

Robert Laffont, 2012, 468 pages, 21,50€ d’une quête éperdue de justice et d’amour à Versailles.

Publié dans histoire, romans

Commenter cet article