JEAN FAILLER – CASA DEL AMOR

Publié le par Patrick Chabannes

JEAN FAILLER – CASA DEL AMOR

“Un coup de flingue, de hache ou de binette sous le choc d’une déception, d’une colère, d’une passion trahie je peux comprendre, mais verser du poison dans la soupe d’un proche et le regarder crever à petit feu, ça c’est vraiment horrible.”

Quelle charmante découverte due au magazine Bretons. L’espiègle et mutine Mary Lester, capitaine de police de son état, mène une enquête sensible à Noirmoutier. Ce personnage récurrent de l’œuvre de Jean Failler a tout pour plaire : vive, pétillante, insolente, indépendante, intelligente, maligne, jolie et même célibataire ! N’en jetez plus.

Ce roman policier bretonnant est un croisement entre Fantomette et d’Imogène. Point de grossièreté, de sang, de violence ou de sexe. Délicat et frais, Jean Failler prouve que l’on peut écrire pour le peuple sans s’adresser à ses instincts les plus vils. Les personnages sont pittoresques et attachants, le lieu de l’épisode est un personnage à part entière, l’intrigue à deux niveaux est bien troussée, bref voilà de la bel ouvrage que l’on se plaît à feuilleter.

Lançons l’histoire…Tentative d’empoisonnement de la gouvernante de la maison de vacances d’un député presque ministre. Enquête discrète…histoire de famille…fortune et infortune…tout désigne…mais…alors…et non…mais qui…pas possible. Un peu de beurre demi-sel sur votre pain pour accompagner vos huîtres ?

Jean Failler a su trouver un vaste public et après 36 enquêtes de Mary Lester, le succès est toujours au rendez-vous. Sa langue simple et juste associée à un vocabulaire recherché emporte le lecteur au gré des vents d’Ouest. Les amoureux du Baron, du Saint, de Lieutenant X, d’Arsène Lupin, du Club des Cinq, de Fantômette…seront les afficionados de Jean Failler.

La sympathique librairie de Cancale, Autour des Lettres menée par Julien Perrudin a su me conseiller ses volumes et d’autres encore quand le ciel nous est tombé sur la tête, par Belenos.

Edition du Palémon, format poche, 2010, 281 pages, 8€uros

Lectori Salutem, Patrick

Publié dans Polar

Commenter cet article