Souvenirs meurtriers

Publié le par Patrick Chabannes

Les jeunes années court-vêtues, aux rares regards emplis de pitié, passent et me tuent, plus surement que la camarde le put.

Publié dans rêves en plumes

Commenter cet article