Patrick Rothfuss - Le Nom du Vent

Publié le par Patrick Chabannes

Patrick Rothfuss - Le Nom du Vent

"C’est donc ça, la différence entre raconter une histoire et la vivre: la peur."
Le célèbre Chroniqueur Devan Lochees a enfin devant lui Kvothe. Mille et une légendes courent sur ce discret tenancier, retiré, dans son auberge de la Pierre levée. Le Magicien de légende, le Musicien de génie, le Tueur de Roi, consent à raconter son histoire, la vraie, et cette histoire prendra 3 jours…

"Si votre esprit disposait du rare talent de ne pas se laisser abuser par ses propres attentes", vous découvrirez la différence entre le mot et le nom et comment l’Arcaniste peut appeler en les nommant le vent, la pierre ou le feu. Là ou Harry Potter se contente d’agiter sa baguette en prononçant de simples formules comme Occulus reparo, Kwothe fait appel aux lois cachées de l’Univers pour en appeler aux forces brutes de la Nature.

"Le poète, c’est un musicien qui ne sait pas chanter. Les mots doivent frapper l’esprit de l’homme, avant de pouvoir toucher son coeur, et la plupart des esprits sont si terriblement étroits qu’ils font des cibles difficiles à atteindre. La musique, elle, touche directement les coeurs, et peu importe que l’esprit de celui qui l’écoute soit mesquin ou borné."

La relation de cette première journée des Chroniques du Tueur de Roi nous contera, pendant 800 pages, la vie de Kwothe depuis l’assassinat de ses parents par les insaisissables Chartrians, son éducation dans la rue puis à l’Université jusqu’à ce qu’il prononce le nom du vent…

"J’avais beaucoup trop parlé. J’en avais dit trop peu."

Ce magnifique roman, moins aisé d’accès qu’un Harry Potter, offre à l’imagination de chacun un personnage unique et passionnant. Ce roman est adapté à tous publics à partir de 15 ans sans limite d’âge. Et tous les lecteurs d’espérer de le voir porter à l’écran.

Traduit de l’américain par Colette Carrière

Bragelonne, 2009, 800 pages, 25€

Publié dans Fantasy

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article