Philippe de Villiers – Le moment est venu de dire ce que j’ai vu

Publié le par Patrick Chabannes

Philippe de Villiers – Le moment est venu de dire ce que j’ai vu

"Dès les origines, nous nous sommes placés dans l’adémocratie. On a toujours mieux avancé hors du contrôle démocratique." Claude Cheysson, Ministre des Affaires étrangères et Commissaire européen, page 157

Les éveillés voient, sans pouvoir s’y opposer, l’avènement de la post-démocratie, qui se drapant dans les voiles de la vieille idée grecque, lui préfère les Optimates de Bruxelles et de Goldman and Sachs.

"Si sur la place publique, répandant leur faconde, ne demeurent que les faussaires et ludions médiatiques, à l’avant du décor, vivant de la peur et de la morosité par eux fabriquée". Les résistants se font nombreux. Ils sont sur la toile et dans la ville. Pas plus qu’en 40, ils n’occupent les premières places. Des Barbares aux Zèbres, il existe des centaines d’initiatives répandant l’idée d’une liberté possible.

Philippe de Villiers, quitte l’écriture de ses romans historiques pour témoigner avec sa plume alerte et équanimité de ses 30 ans de vie politique. Entré par effraction et parti avec dégoût, le créateur du Puy du Fou a fréquenté ce milieu, a combattu pour ses idées et fut caricaturé au-delà du mépris. Il couvrira tous les sujets de 30 dernières années y compris l’actualité.

Loin des livres-programme, le témoignage de Philippe de Villiers lève le voile sur les leviers des pouvoirs et leurs objectifs avoués avec un regard distant et inquiet. Si l’ouvrage est passionnant à tous points de vues, il vous incommodera surement, la presse mainstream, en inquisiteur servile, l’excommuniera et le lecteur se glissera derrière le voile des évènements….

Passages choisis

  • "Qui veut bien encore se souvenir des cercueils caillassés par les dockers de la CGT au port de Marseille, des soldats insultés à leur retour en métropole, du matériel saboté dans les usines d’armement". Général Bigeard, page 71
  • En 1973 paraît l’Archipel du Goulag. Soljénitsyne est expulsé de l’URSS. Son premier choix fut la France. En 74, Giscard d’Estaing lui refuse l’asile. Sarkozy n’enverra aucun représentant de la France à ses obsèques en 2008. "Si la Révolution du XVIIIème siècle n’a pas entraîné la ruine de la France, c’est parce qu’il à eu Thermidor. La Révolution russe n’a pas connu de Thermidor qui ait su l’arrêter et, sans dévier, elle a entraîné notre peuple jusqu’au bout, jusqu’au gouffre, jusqu’à l’abîme de la perdition." Soljenitsyne, page 172
  • "La Vendée: un point de détail dans l’histoire de la Révolution." Jack Lang, 1989, page 176
  • "Vous, les Occidentaux votre intelligence est libre, mais sans courage. Votre univers est spirituellement vide." Soljenitsyne, 1978, page 182
  • "En 2016, le patrimoine cumulé des 1% des plus riche dépassera celui des 99% restants." page 193
  • "Les lobbies dictent 75% des cent soixante-quinze mille pages de normes européennes. Ce sont de véritables auxiliaires législatifs. C’est la démocratie de la zone grise." page 199
  • "L’euro mourra de sa faiblesse constitutive : l’absence de démocratie européenne unifiée. Ou bien c’est la démocratie qui n’existera plus du tout." page 193
  • "Nous croyons à tort que les mouvements islamistes sont des mouvements Pré-Lumière, qui découvrirons bientôt les splendeurs du consumérisme. En vérité ce sont des mouvements post-Lumière. Ils savent que les utopies humanistes, qui s’était substituées à la foi religieuse, se sont effondrées." Fabrice Hadjadj, FigaroVox le 10 février 2015, page 254
  • "Il n’y aura pas de choc des civilisations car la vôtre va se coucher. Magdi Allam, page 308,
  • A propos du dhijad : Cette guerre est mondiale. Chez nous, c’est une guerre d’intimidation. En Orient, c’est une guerre d’intimidation. page 307
  • En fait, nos dirigeants se laissent conquérir par la taquiya et ils envisagent les réalités de l’islam selon les critères propres au christianisme que, par ailleurs, ils s’attachent à anéantir. page 314
  • L’Union Européenne doit faire de son mieux pour détruite l’homogénéité interne des nations européennes. M Sutherland, Conseiller spécial des migrations auprès du Secrétaire Général de l’ONU, Juin 2012 devant la Chambre des Lords à Londres. Page 326
  • "Nous sommes entrés dans le temps où l’imposture n’a plus ni ressources ni réserve. La classe politique va connaître le chaos. Elle a déclassé la France, elle l’a précipité dans une impasse alors qu’elle avait mandat de la rétablir en sa grandeur. Et le peuple s’en est aperçu. Mais les politiques ne sont pas seuls responsables. Ils ont pu s’appuyer sur des alliés utiles dans le monde économique, médiatique, associatif, etc…parmi toutes les élites en révolte contre le peuple." Page 11

"Il n’y a plus de précautions à prendre, ni personne à ménager. Il faut que les français sachent. En conscience, j’ai jugé que le moment était venu de dire ce que j’ai vu. (page 10)

Albin Michel, 2015, 345 pages, 21,50€

Lectori salutem, Patrick

Publié dans politique

Commenter cet article