Ann Leckie – La justice ancillaire – Les chroniques du Radch 1

Publié le par Patrick Chabannes

Au cours des dix-neuf années qui avait suivi, j’avais appris onze langues et sept cent treize chansons. Trouvé des façons de cacher qui j’étais, même, j’en étais à peu près sûr, à la Maître du Radch en personne. Travaillé comme cuistot, concierge ou pilote. Décidé d’un plan d’action. Rejoint un ordre religieux et gagné beaucoup d’argent. Durant tout ce temps, je n’avais tué qu’une douzaine de personnes.

Sur fond de trahison, complot et revanche interstellaires, si ce premier volume de la trilogie des chroniques du Radch écrit en 2013 par Ann Leckie mérite un détour pour qui aime le genre fantasy / SF, il m’aura laissé un sentiment mitigé.

Les radchaaïes conquièrent les mondes grâce à leur puissante technologie et l’usage avancé de l’intelligence artificielle- AI. Un traître….Une revanche planifiée sur près de 20 ans….

Le roman ne renouvelle pas le genre, le scénario est solide, l’emploi de l’AI est intelligent, l’écriture reste compliquée et les situations parfois alambiquées. Le roman est annoncé comme un chef d’œuvre. Il ne l’est pas. Certains accuseront la traduction de Patrick Marcel. Je ne partagerai pas leur opinion. D’une part l’homme est expérimenté et sa traduction du Trône de fer fut saluée, d’autre part il a bien rendu cette idée de l’auteur de supprimer la notion de genre dans une des langues parlées avec de belles idées.
C’est un honnête bouquin dont je ne lirai pas la suite.

Une belle analyse de la Cause Littéraire par Didier Smal : Cliquez ici

Nouveaux millénaires (J’ai lu), Août 2015, 440 pages, 20€

 

Lectori salutem, Patrick

Commenter cet article