Michel Serres – Petite poucette

Publié le par Patrick Chabannes

Le monde a tellement changé que les jeunes doivent tout réinventer : une manière de vivre ensemble, des institutions, une manière d’être et de connaître…

Un jet fort, brûlant, saccadé fait de phrases courtes au service d’une pensée tranchante et elliptique. Le passé n’est pas seulement plus. Il ne peut pas non plus servir de point d’appui pour comprendre, transmettre, penser demain. Un incontournable à relire tous les ans. Le futur ne peut être qu’innovation car « celui qui brise leurs tables de valeurs, le brise-tout, le brigand : mais celui-là c’est le créateur*. »

Chacun pourra critiquer ou adopter le constat ou les conclusions. C’est possible sans l’être tout à fait puisque si la pensée semble s’être figée une fois imprimée, elle est en fait encore vivante dans l’innovation du monde qui vient.

Je crains juste que des esprits avancés prennent comptant le futur pour demain. Le temps des identités fussent-elles falsifiées, des croyances les plus viles et de l’esclavage volontaire me semble le temps de demain. Et pour le futur…nous relirons Petite Poucette.

* In Ainsi parlait Zarathoustra de F Nietzsche

Éditions Le pommier, collection Manifeste, 2012, 82 pages, 9,50€

 

Lectori salutem, Patrick

Publié dans conscience, Géopolitique

Commenter cet article