Michael Moorcock –Elric - L’intégrale - Tome 1

Publié le par Patrick Chabannes

"Existe-t-il un fou, doué d’un cerveau assez puissant pour restaurer l’étoffe où sont tissés les rêves et broyer les démons et mater le chaos, qui, délaissant et son royaume et sa promise tourbillonnant dans les marées contradictoires, oubliera son orgueil pour de longues douleurs."

Extraordinaire ! Cette imagination libre et non formatée est un plaisir de tous les instants. L’écriture quasi graphique de Moorcock vous mènera au sein du Multivers, dans un monde apocalyptique où règnent les Seigneurs de l’Ordre et du Chaos et de puissants personnages rock’n roll.
Ce monument de la Fantasy est un égal et contemporain de Tolkien. Moorcock et Tolkien ont crée la Fantasy, des mondes, des personnages, des concepts puissants résonnant encore aujourd’hui. Ici point d’Elfes et d’Orques mais le Multivers, les Mers du Destin, les épées mangeuses d’âmes et Arioch le Seigneur de l’Enfer d’En-Haut…

Élric, l’albinos aux yeux rubis, prince des Dragons et dernier Empereur de Mélniboné constate la perte de puissance de sa race régnant sur le monde depuis 10 000 ans. Laissant derrière lui, à Imrryr, son aimée Cymoril et confiant le trône au peu recommandable cousin Yrkoon, Élric passe un pacte avec Arioch, le Dieu Démon, Seigneur des Epées, Seigneur des Ténèbres, Seigneur de l’Enfer d’En-Haut, Gardien des deux Epées noires, pour se lancer dans une quête de la connaissance du Multivers avec au coté Stormbringer son épée noire mangeuse d’âmes.

"Moi, Élric, dernier du sang royal de Méliboné, mes yeux ont vu l’horreur et mon cœur a courtisé les Ducs de l’Enfer. Pourquoi connaitrais-je à présent la peur ?"

Trois romans, 600 pages, 3 jours dans l’incroyable monde de Moorcock.

  • Élric des dragons (traduction Daphnée Halin),
  • La Forteresse de la Perle (Gérard Lebec),
  • Le Navigateur sur les mers du Destin (traduit par Georges B Barlow)

Le livre peut être lu par tout le monde à partir de 14 ans sous réserve d'être branché Seigneur des Anneaux...Son écriture graphique peut en rebuter certains. En effet de nos jours la prime est à l'action supprimant les descriptions considérées comme des longueurs. Il ne faudra pas s'étonner de voir certains abandonner prétextant des longueurs. Ils auront tort mais raison de leur point de vue. 

Merci Pierre L. Comment ais-je pu passer à coté d’un tel écrivain marqueur de la contre-culture des années 60-70, créateur de mondes….

Film et bande dessinée
Les droits cinématographiques ont été cédés mais malgré l’évidence, nulle réalisation n’a encore vu le jour.

Une belle bande dessinée parue chez Glénat fait honneur au roman. Cliquez ici.
Les images sont issues de ce travail graphique.

Entretien avec Michael Moorcock
Voici un entretien intéressant paru chez Syfantasy. Cliquez ici

Pocket, Mai 2013, 600 pages pour un petit 13€

 

Lectori salutem, Patrick

Publié dans Fantasy

Commenter cet article