Hannah Arendt – Responsabilité et jugement

Publié le par Patrick Chabannes

"Aux questions particulières, il faut des réponses particulières ; si la série de crise dans laquelle nous visons depuis le début du siècle peut nous enseigner quelque chose, c’est , je crois, le simple fait qu’il n’existe pas de normes générales pour déterminer infailliblement nos jugements, ni de règles générales sous lesquelles subsumer les cas particuliers avec un certain degré de certitude." Hannah Arendt, 1966.
Pas de normes générales, pas d’impératif catégorique cher à Kant, pas de de lois naturelles ou divines…Cette phrase de la préface, sil elle offre la liberté questionne sur la morale, la politique après l’effondrement moral de la société allemande qui vit le commandement Tu ne tueras point inversé par tu tueras.

Une plongée vertigineuse dans la pensée de Hannah Arendt.

Quand les commandements moraux ou religieux sont prononcés en public au mépris de la diversité des opinions humaine, ils corrompent le monde en même temps qu’eux.

Jérôme Kohn, 2003, préface de Hannah Arendt – Responsabilité et jugement

Traduction de Jean-Luc Fidel du Responsibility and Judgment édité en 2003 chez The literary Trust of Hannah Arendt & Jérome Kohn.

Payot, 2005, 313 pages

Lectori salutem, Patrick

Publié dans conscience

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article