Thierry Lentz – Joseph Bonaparte

Publié le par Patrick Chabannes

"Si Joseph s’engagea dans l’aventure napoléonienne et en récolta les fruits, ce fut en acteur lucide, doublé d’un homme de culture, de conviction et de réflexion, sorte de révolutionnaire libéral entraîné dans les le tourbillon d’un pouvoir qu’il ne voyait qu’avec regret prendre un tour autoritaire."

Une passionnante biographie du frère aîné de Napoléon, de cet homme qui ne lui doit pas son ascension et survécut trente ans à l’empire. Si le gentleman farmer du Delaware ne fut pas homme à prendre le pouvoir, il n’en reste pas moins un pièce maîtresse du jeu de Napoléon qui l’égratigna plus que de mesure dans les mémoires de Las Cases, le célèbre Mémorial de Sainte-Hélène. Le directeur de la Fondation Napoléon remet les pendules à l’heure dans une biographie facile d’accès et de grande érudition.

 

"Joseph Bonaparte est le seul frère que Napoléon a véritablement connu !"

Né à Corte, ville de 1 500 âmes niché dans la Corse de la fin du XVIIIème et ses 300 00 insulaires. Joseph (1768 – 1844) fut un homme d’affaires prudent et avisé, un chef de famille, un responsable politique confirmé en Corse, avant que son frère ne prenne son envol. 

« Tutti Mazzarini non sono morti » 

Fin négotiateur oublié des manuels d’histoire, Jospeh fut depuis son ambassadeur à Rome en 1797 au centre des accords internationaux signés tous en 1801 : Naples, Portugal, la Bavière, la Russie, l’Espagne et même la paix d’Amiens avec l’Angleterre (Mars 1802), un événement international

Thierry Lentz détaillera pour notre plus grand plaisir les événements qui virent le deux fois Roi, de Naples puis d’Espagne, aux prises avec l’Histoire, les militaires et son puissant cadet jusqu’à la chute de l’Empire et son départ pour Point Breeze.

 

Le rencontre avec l’auteur au salon du livre d’histoire de Versailles, Histoire de Lire, fut un moment de partage de passion.

 

Perrin, 2016, 715 pages pour un 27€ tout à fait mérité

 

Lectorat salutem, Patrick

Publié dans histoire, biographie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article