De Chateaubriand et Tocqueville

Publié le par Patrick Chabannes

D’un trait fruit du talent et du travail, le regretté Marc Fumaroli offre un parallèle saisissant entre les oeuvres des deux cousins bretons, François-René de Chateaubriand, « l’homme qui de nos jours a le mieux conservé l’esprit des anciennes races et Alexis de Tocqueville, le penseur de la démocratie et du libéralisme. 

« L’Ancien Régime et la Révolution de Tocqueville est à la pensée historique de Chateaubriand ce que De la démocratie en Amérique est à sa pensée politique: le passage d’intuition fortes à la certitude argumentée. 
Tout s’est passé comme si les deux grands esprits de l’aristocratie libérale, l’un témoin survivant de 1789, l’autre témoin plus jeune de 1830 et 1848, avaient parallèlement, mais non sans s’observer l’un et l’autre, médité l’expérience révolutionnaire française, supputé l’avenir démocratique du monde et tenté d’éclairer réciproquement l’une par l’autre. »

Relire Chateaubriand et Tocqueville en conservant leur lien de race et de pensée.

Lectori salutem, Patrick

Publié dans Littérature, histoire

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article