Mireille Gagné – Le lièvre d’Amérique

Publié le par Patrick Chabannes

" -  Je me demande ce que ça fait en dedans, savoir qu’on est en voie de disparition.
Ces mots ont raisonné à l’intérieur de moi au-delà de cette première rencontre."
Les mots raisonnent dans l’imaginaire du lecteur longtemps après avoir refermé ce petit livre au texte resserré et économe de mots, cette fable à la respiration profonde et légère. Et l’on se laisse posséder par l’Île jusqu’à ce que le Temps, le temps qui se morfond, le temps intarissable, le temps suspendu, n’existe plus.

"Reclus dans l’attente. L’attente d’une marée. L’étale qui ne veut pas partir. Ensuite, l’hiver qui s’installe avec le silence. Le frasil. La mer qui se crème. Le fleuve qui prend."
Premier roman de Mireille Gagné, poète de la Belle Province, une fable onirique librement reprise de l’histoire algonquienne de la figure mythologique de Nanabozo  

"Sur le pont, elle regarde le fleuve s’écouler en dessous d’elle. La marée descend, elle aussi. Elle se sent comme les eaux qui se retirent lentement après les grandes marées. Il restera beaucoup de débris, mais il fera beau demain."

À lire et faire lire de 7 à 77 ans !

Une sélection de la rentrée littéraire 2020 de Lucile, de la librairie La Suite à Versailles.

Illustration de couverture de Stéphane Poirier

La peuplade, 2020, 138 pages + deux de lexique pour 21,95€ parfaitement mérité

Lectori salutem, Patrick

Publié dans romans, Jeunesse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article