Maxime Rovère – Le Clan Spinoza, L’invention de la liberté

Publié le par Patrick Chabannes

"Combien te coûte ta peur, combien s’achète ton espoir, combien tu paies pour ta prudence."

Amsterdam 1677, l’invention de la liberté. Cet extraordinaire ouvrage n’est pas une fiction mais une recherche pour approcher la vérité d’un univers disparu, le monde de Bento Spinoza entre Amsterdam et La Haye, l’Europe du fascinant XVIIème siècle. 
Un ouvrage extraordinaire tant il offre aux lecteurs de tout âges et niveaux une lecture aisée et passionante de ce moment magique où quelques hommes inventèrent la liberté de penser et d’agir avec raison. 

Suivant l’avis de Robert James, «il vaut mieux confesser encore ici son ignorance, être plus retenu à décider, et ne pas entreprendre si légèrement d’expliquer une chose si difficile d’après de simples conjectures »,je ne tenterai pas l’impossible exercice d’expliquer une œuvre qui a si bien su exposer cinq années de travail et de passion à Maxime Rovère.

Sachez seulement que si vous être curieux de philo, d’histoire, des fondements de notre modernité, vous ne manquerez pas d’ouvrir ses pages qui vous feront revivre autour de Spinoza, un moment, un pays et des hommes qui donnèrent leur vie pour nous offrir la raison.

"Avec l’apôtre Paul, le christianisme s’est adapté au Grecs. Avec Augustin, il s’est adapté aux Romains. Pourquoi cela serait-il différent pour les juifs ? Est-ce que les discours de Moïse n’étaient pas adaptés aux Hébreux ?"

Benedictus Spinoza

 

"Il n’y aura pas de peuple libre tant qu’il n’y aura pas d’éducation pour tous. Redistribuer les savoirs, c’est donc exactement travailler pour la liberté."

Franciscus van de Enden

 

"Nul ne peut que ce qu’il comprend…"

Pieter Balling

 

N’oubliez pas que le lecteur n’a qu’un devoir.
Et ne vous demandez pas lequel, enfin…réfléchissez !

 

Flammarion, 2017, 560 pages, un raisonnable 23,80€ pour ce vent de liberté

 

 

Lectori salutem, Patrick

Publié dans histoire, conscience, Essai

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article