Philip Roth – Le complot contre l’Amérique

Publié le par Patrick Chabannes

« L’Amérique en paix, forteresse autonome, séparée des zones de guerre par toute la largeur des océans, cette Amérique où personne n’est en danger sauf nous. »
Une saisissante uchronie américaine décrivant l’un de ces passés manqués qui modèlent bien souvent à notre insu nos futurs. L’Amérique des années 30 où, sur fond de crise économique, les enjeux de la guerre européenne exacerbent les différences entre communautés. Le roman met en scène la communauté juive américaine souvent récemment arrivée et encore concentrée géographiquement face à l’isolationnisme et l’antijudaïsme de l’américain blanc installé sur cette immense île. L’extraordinaire plume de Philipe Roth offre à tous les lecteurs un moment d’intelligence nécessaire à toutes les époques.  

 

Un livre prêté par la Bibliothèque municipale de Versailles sise en l’Hotel des Affaires Étrangères et de la Marine (1762) où fut signé le traité de Versailles en 1783 mettant fin à la guerre d’indépendance américaine.

 

Gallimard, 2006, 475 pages, pour la version française traduite par Josée Kamoun du roman The plot against America, paru en 2004.

 

Lectori salutem, Patrick

Publié dans romans

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article