Le traître et le néant – Gérard Davet et Fabrice Lhomme

Publié le par Patrick Chabannes

« Un tel système peut être interprété comme un pacte de corruption. »
Ces 620 pages aux longueurs assassines sur l’actuel chef de l’État n’apprendront rien à ses contempteurs et fâchera ses adorateurs tant elles sont emplies de fiel, de jalousie et d’absence d’analyse politique. L’homme serait un séducteur, un camelot, un démagogue aux relations troubles avec l’argent. Sauf à s’aveugler, qui ne le savait déjà ? Tout cela est bien éloigné de la recherche du bien commun : le Beau, le Vrai et le Bon.

Sauf à être intéressé par une promenade dans les allées du socialisme étatique et du capitalisme de connivence jaloux du succès du talent de séducteur des personnes âgées, ne comptez pas apprendre grand-chose de deux journalistes gauchistes se pensant centristes certains de ce qu’il convient de penser et de faire. L’enquête n’approfondira pas la question du patrimoine de EM et évitera radicalement de lier le pouvoir aux scandales sexuels et à la drogue qui font les plaisirs de ses âmes perdues.

Sud Radio avec les auteurs en Novembre 2021

Si les choses sont connues par ailleurs, le livre ouvre ses pages 119 à 139 à Olivier Marleix et aux résultats de la commission d’enquête parlementaire décrivant ainsi le système Macron : « Un tel système peut être interprété comme un pacte de corruption. »
En effet n’est-il pas curieux de trouver parmi les financiers de la campagne de 2017, les charmants protagonistes dans les ventes de 10% du CAC 40 à l’étranger : Alcatel, Alstom, Lafarge, Technip effectuées avec la signature du ministre de l’Économie.
Et pourquoi cette absence d’enquête par Rémy Heitz à la tête du Parquet de Paris depuis fin 2018 : « J’imagine que ce doit être le procureur nommé par Emmanuel Macron, il n’a pas dû mettre ce dossier là sur le haut de la pile, comme tous les dossiers qui concerne le quinquennat Macron, d’ailleurs. » tranche Olivier Marleix (p121).

 

Du mensonge et de la vérité :
« Voici les paroles de Jésus à certains Pharisiens, qui nous donnent de précieux renseignements sur Satan : « Vous êtes du diable, votre père, et ce sont les désirs de votre père que vous voulez accomplir. Il était homicide dès le commencement et n'était pas établi dans la vérité, parce qu'il n'y a pas de vérité en lui : quand il profère le mensonge, il parle de son propre fonds, parce qu'il est menteur et père du mensonge » (Jn 8, 44). 

 

Fayard, 2021, 620 pages pour un très cher payé 24,50€

Lectori salutem, Patrick

Publié dans Géopolitique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article